Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 09:00

Ming Red est un jeune garçon de CM2. Comme dans sa gestion mentale, il est auprès des choses, on lui trouve souvent des troubles autistiques. On lui reproche de ne pas savoir s'exprimer facilement. Il souffre aussi de dyspraxie.

Qu'est-ce cela donne en entretien ?...
En tout début d'entretien, lorsque je lui demande comment on fait pour se parler, s'il préfère tu ou vous, et que je lui dise tu ou vous, il répond "je ne sais pas".
Quand je lui demande "Et vous êtes venu pour faire quoi ?", il répond brièvement, presque par "rien".
Et quand je l'interroge sur ce qu'il aime faire dans la vie, un "plein de choses" clôt l'échange.
Il y a une logique du "rien" ou "plein de choses", donc du soit "je ne sais rien" soit "je sais", mais sans possibilité de passer de l'un à l'autre. C'est le tout ou rien. Pas de temps, juste une absence ou une présence.

Puisque le dialogue au niveau oral tourne court, je vais choisir une autre piste.
Je propose donc une activité avec des objets. Construire un petit bateau en légo en utilisant le protocole de séparation dans l'espace : la notice de montage est à un endroit, Ming Red monte ses légos à un autre endroit.
Il réussit facilement et la parole s'installe. La piste "auprès des choses" pour ensuite être "avec les êtres" est efficace. Il s'agit juste d'une latéralité de la pensée, comme on est droitier ou gaucher (et pas manchot !!!). Certaines personnes passent par les choses pour aller vers les êtres, et d'autres passent vers les êtres pour aller vers les choses.

Après les légos, on passe au Rubik's snake, un jeu de "construction" plus complexe car tout d'une pièce.
Ming Red y arrive en utilisant sa technique efficace pour les légos : il se nomme mentalement les pièces, il les compte avec des évocations verbales, il se dit grâce à son langage intérieur où elles se situent.
Quand il trouve par quoi commencer dans le Rubik's snake, il y arrive : mentalement, il s'agit vraisemblablement d'une démarche temporelle.

Enfin, dernière activité de construction, les zoob, qui ressemblent à des légos, donc c'est très facile après une première crainte de l'inconnu.

Ming Red continue de manipuler le Rubik's snake, et il forme un cadre avec.
- « C'est pas un carré » me dit-il spontanément.
- « Ah bon, comment le sais-tu ?... »
- « C'est pas un carré. » Et le voilà à compter les éléments qui forment le cadre.
Il me dit que là il y en a sept, et là cinq, donc ce n'est pas un carré.
- OK, très bien. Comment appelles-tu ça alors ?
La question rend Ming Red perplexe. Il cherche mais ne trouve pas.

Je propose donc de descendre l'échelle de compréhension, en l'invitant à faire un dessin de l'objet qu'il tient dans la main.
Il dessine donc un rectangle.

- Ah oui, c'est un rectangle !
- Tu es sûr ?
- Oui, c'est un rectangle.
- OK, c'est ça en effet. Tu saurais écrire le mot rectangle ?...
Moment d'hésitation. Peut-être parce qu'il sait et ne sait pas en même temps.

Je l'invite à remonter au niveau objet. Il prend des pièces métalliques (les centimes rouges) et une noisette pour écrire le mot rectangle, chaque objet étant une lettre.
J'utilise alors le protocole d'orthographe ansérine.
Pour épeler, c'est difficile, et épeler à l'envers, infaisable.

Je l'invite à monter au niveau corps de l'échelle de compréhension : être soi-même chaque lettre. Mais non, ce n'est pas possible.
Nous redescendons donc au niveau intermédiaire, avec des mannequins articulés.
Comment faire le R ?...

- Bon, alors tout à l'heure, quand tu y arrivais, tu te disais comment était les choses, donc pourrais-tu te dire comment s'écrit le R ?...
Mais cela semble infaisable, comme si le R formait un tout qui ne commençait nulle part.

- Alors peux-tu écrire la lettre dans l'air avec ton doigt ?
Ming Red le fait.
- Maintenant dis-moi comment tu fais ces mouvements.
- De haut en bas. Puis un arrondi. Puis un trait de travers.
- Un trait de travers comment ?
- De la gauche vers la droite.
- C'est bon, tu as tout ?
- Oui !
Ming Red prend un mannequin articulé et lui donne la forme du R, l'arrondi étant fait par un bras et le trait de travers par une jambe. Il en est content.

- Très bien, et tu pourrais être toi un R maintenant ?

Ming Red devient alors un R. Il s'en amuse.
Les autres lettres deviennent l'occasion d'une découverte et d'une invention. Ming Red jubile à trouver comment chaque mannequin qu'il sort au fur et à mesure va construire le mot, comme des légos...

Une fois que le mot est écrit avec les mannequins, et qu'il sait comment être lui-même chacune des lettres (et plus tard avec sa maman il trouve que ce sera une bonne idée de le photographier être chaque lettre), à ce moment-là, on peut revenir sur le niveau objet.

Ming Red arrive à m'épeler à l'endroit, puis à l'envers, avec les pièces et la noisette devant lui.
Quand je lui demande s'il veut l'orthographe exacte (pour vérifier) pour les yeux ou les oreilles, il préfère les oreilles.
Je lui dis. Il modifie une de ses lettres. Il arrive de nouveau, maintenant avec l'orthographe exacte, à épeler puis épeler à l'envers.

Et pour terminer, il écrit le mot, très content.

Il repart avec plein de choses qu'il pourra faire. Comme l'importance de se parler intérieurement (voire extérieurement) ce qu'il y a devant lui. Se donner un ordre (en premier, en deuxième...). Utiliser le niveau objet de l'échelle de compréhension pour rejoindre le niveau oral ou écrit, en passant par les autres au besoin.

Il a trouvé ce que d'autres trouveront au stage pour les jeunes "Explorer et piloter son intelligence" du 18 au 22 août à Bordeaux... Et ce n'est qu'un début !

Autisme ou auprès des choses ?...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

anna 01/07/2014 20:34

Pourriez-vous préciser le sens du titre, s'il vous plait ?
Je ne comprends pas si vous vous posez la question : "Est-il soit l'un, soit l'autre ?" (exclusion) ou" l'un donc peut-être (à cause du ?) plutôt l'autre" ?
Merci

Anne 20/06/2014 17:57

BRAVO

JeCherche(la)Source 09/06/2014 12:17

Magnifique!

Présentation

  • : Le blog de gestionmentale.org
  • Le blog de gestionmentale.org
  • : La gestion mentale dans tous ses états : être attentif, mémoriser, comprendre, réfléchir, imaginer n'auront plus de secrets
  • Contact

Recherche

Liens