Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 11:00

Dajia, 12 ans, rencontre des difficultés dans ses devoirs. Il espère trouver des techniques.
Mais pour rendre une action pleinement efficace, il faut en connaître le sens. Par exemple, il est plus facile de mémoriser quand on a compris (et c'est tellement plus facile que cela nous fait croire que l'on ne peut pas mémoriser sans comprendre).

Aussi, avant de proposer des techniques sur les devoirs, il est utile de repréciser leur sens, donc le sens de l'activité scolaire :
- le sens de l'école, avec en son sein deux projets concurrents, celui d'un partage des savoirs (Charlemagne) et celui d'un formatage (Louis XIV) ;
- le sens de l'écrit en contrôle, qui est bien de développer sa capacité à partager une information.

Ça c'est un peu le pourquoi, reste à voir le comment.
Pour découvrir le comment, il faut déjà se rendre compte que la pensée a besoin d'un support (interne), qui est soit vu, entendu ou parlé (mentalement) ou un mélange de vu, entendu ou parlé.
Et donc, que sans ce support de pensée, nous nous sentons un peu perdu.
Du coup, lorsque nous travaillons, vérifions si nous avons bien en tête ce que nous faisons.
Comment ?
Avec la petite pratique de l'annulaire, en séparant l'énoncé d'un exercice et ce que j'en fais, afin de vérifier que j'ai bien les choses en tête. On pourra donc utiliser la technique de la séparation dans le temps, en utilisant un cache (feuille blanche ou autre), qui sert à masquer tour à tour l'énoncé et ce que j'en fais. On pourra utiliser la technique de la séparation dans l'espace, où on met l'énoncé à un endroit et ce que l'on en fait à un autre endroit.
Dajia a vécu que la séparation dans l'espace est une technique puissante. Elle oblige tranquillement à penser, à son rythme, et à celui de ses allées et venues.

Dajia en voulait davantage.J'ai alors montré la petite pratique de l'index, qui est de toujours commencer à travailler le cahier fermé, et de convoquer et d'accueillir les souvenirs. Quand on ne la fait pas, le cerveau est choqué, dégoûté, et fabrique moins de souvenirs en cours (ce qui augmente d'autant le sentiment d'ennui et celui de se sentir imbécile).
On prend donc une minute pour cette petite pratique de l'index avant chaque travail scolaire.
De quoi est-ce que je me souviens sur ce sujet ?...

 

Il faut faire ces deux pratiques et observez ce que cela donne.: ce qui coince, ce qui marche, ce qui pourrait marcher mieux...

 

Comme il est difficile de tout montrer en une fois, quelle suite proposer pour les devoirs ?

L'échelle de compréhension. Ou comment se servir de son corps, d'objets ou de dessins pour arriver à faire à l'écrit ou à l'oral.

Les autres pratiques des cinq doigts.

Les trois trucs bon à savoir sur le cerveau.

Comprendre ou mémoriser... (article sur le sujet à http://www.gestionmentale.org/coin_lecture.htm)

Et d'autres choses encore...

Partager cet article

Repost 0
Published by Frédéric Rava-Reny - dans Applications
commenter cet article

commentaires

aide aux devoirs bordeaux 30/07/2014 23:07

Je viens de tomber sur votre article, j'ai vu des techniques farfelues, mais les votres sont je pense celles à appliquer. La méthode du cahier fermé, faire travailler la mémoire de l'élève, est très importante. Il est aussi important que l'élève prenne son temps pour découper les informations. Merci

Présentation

  • : Le blog de gestionmentale.org
  • Le blog de gestionmentale.org
  • : La gestion mentale dans tous ses états : être attentif, mémoriser, comprendre, réfléchir, imaginer n'auront plus de secrets
  • Contact

Recherche

Liens