Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 21:40

Pour répondre à une question posée en privé (quels timides ces lecteurs !...), sur comment accompagner la prise de contact avec ses évocations chez les débutants. Les débutants peuvent être des jeunes de n'importe quel âge entre 4 et 104 ans qui veulent contacter facilement leurs évocations. Ou pour qui il est difficile pour l'accompagnant de les aider à contacter leurs évocations.

Nous allons allier deux protocoles.

Celui de l'échelle de compréhension.

Et celui de séparation dans l'espace, où le poste d'information est éloigné dans l'espace du poste de production. En clair le modèle est à un endroit, on fait à un autre endroit.

 

Niveau objet

Cela donne que nous pouvons mettre des objets disposés d'une certaine façon à un endroit de la pièce ou de la salle de classe, la personne va regarder puis doit refaire la même disposition avec des objets identiques à un autre endroit.

Cela peut être très "simple", comme une succession de billes de couleurs, une bleue, une verte, une rouge, mise en ligne, et il faut reproduire ce motif à un autre endroit où il y a un stock de billes des mêmes couleurs.

Entre les deux, on se déplace, on peut faire autant d'allers-retours que l'on veut, mais on ne transporte rien dans ses mains (ou dans ses poches...). Cela oblige à évoquer.

On peut aussi mettre une série d'objets : un stylo rouge, une gomme, un crayon... ou des jouets.

On peut aussi former des formes géométriques avec des objets (triangles, figures de dominos, etc.).

 

IMPORTANT : pour certaines personnes il est absolument nécessaire que les objets aux deux endroits soient identiques. (pour assouplir ce besoin, travailler la notion de concept avec "qu'est-ce qu'un oiseau" et les activités dérivées).

 

Niveau dessin

Le modèle du dessin à reproduire est à un endroit, la feuille sur laquelle on reproduit le dessin est à un autre endroit.

 

Niveau écrit / oral

Le mot ou la phrase à écrire est à un endroit, la feuille sur laquelle on va écrire le mot est à un autre endroit.

Et pour l'oral, il faut soit un magnétophone, soit une autre personne qui donne le mot à entendre, et on doit redire le mot à un autre endroit à une autre personne.

 

Ceux qui auront suivi l'échelle de compréhension savent qu'il y a aussi un niveau au-dessus du niveau objet...

 

Niveau corps

Là aussi il faut deux personnes comme pour l'oral, un qui montre le mouvement à faire, à un endroit, une autre à qui on doit montrer le mouvement, à un autre endroit.

Les mouvements peuvent être très simples, voire uniques : monter le bras, tourner la tête, etc. et peuvent aussi être complexe, comme danser la Macarena...

 

Plus la difficulté de la personne à évoquer est grande, plus nous commencerons par le niveau corps, puis le niveau objet, puis le niveau dessin, puis enfin seulement le niveau écrit ou oral.

Bien sûr, on ne saute aucun barreau de l'échelle : on passe du corps au dessin en passant par les objets, et ici un mannequin articulé ou une figurine Playmobil peuvent être bien utiles...

 

Bonne pratique et merci de partager vos mises en pratique

Partager cet article

Repost 0
Published by Frédéric Rava-Reny - dans Protocoles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gestionmentale.org
  • Le blog de gestionmentale.org
  • : La gestion mentale dans tous ses états : être attentif, mémoriser, comprendre, réfléchir, imaginer n'auront plus de secrets
  • Contact

Recherche

Liens