Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 22:19

PROJET

retour liste de concepts

Concept de gestion mentale.
Origine : concept fondateur avec celui d'évocation.
Précisions du concept de projet dans les ouvrages d'Antoine de La Garanderie.

DÉFINITION ET CONCEPT

1ère approche (grand débutant)
Dans un premier temps, la projet est ce qui permet de passer de l'extérieur (perception) à l'intérieur (évocation).
C'est la direction donnée à l'activité mentale.

À ne pas confondre avec :
- projet dans le sens habituel : "quels sont vos projets pour ce soir ?" (ce que l'on propose de faire), "quels sont vos projets professionnels ?", "quel est ton projet dans ta vie ? et pour tes vacances ?" ;
- objectif.

L'objectif est extérieur à la personne, il peut être commun à un groupe, il est évaluable : on peut le noter avec un barême objectif. C'est le but à atteindre.
Le projet est intérieur à la personne, il est absolument personnel, il n'est pas évaluable : il est subjectif. Ce sont les moyens mentaux mis en oeuvre en vue de la réalisation de l'objectif (le but).

2ème approche (débutant)
Le projet est la direction, la signification, le sens (sens-direction et sens-signification), l'intentionnalité de la pensée consciente.

Il permet de choisir ce que nous prenons comme indice dans la perception (à l'extérieur) et comment nous allons l'évoquer (à l'intérieur).
C'est par le projet que nous dirigeons le sens du couple perception-évocation.

3ème approche (intermédiaire)
À ce stade, on introduit la notion de projets de sens, projets d'actes et projets de moyens.

4ème approche (avancé)
On différencie l'intentionnalité du projet, et on éclaire la notion des structures de projets de sens, sans oublier l'horizon de sens...

 

APPLICATIONS ET CONSÉQUENCES
• Toujours annoncer l'objectif de la tâche avant de donner à percevoir.
Pour chaque travail, on précisera toujours en premier lieu l'objectif à atteindre.

• Plus les consignes sont claires, mieux adaptés sera le projet qui permettra la réalisation de l'objectif.
Nous pouvons donc annoncer le plus précisément possible les moyens à mettre en oeuvre.

• Renseigner les apprenants sur le travail mental à effectuer afin de les aider à se donner un projet adapté.
Exemple :
Quand nous disons à des élèves « Écoutez-moi ! » nous n'indiquons qu'une partie du travail à effectuer.
Nous ne parlons que de la perception, et non de l'évocation.
Nous pouvons donc les renseigner sur le travail à accomplir (fabriquer des souvenirs du cours !) en le précisant.
Par exemple : « Vous allez m'écouter pour faire exister mentalement ce que je vais vous dire. »

 

MISE EN ÉVIDENCE DE L'INSUFFISANCE DU COUPLE PERCEPTION-ÉVOCATION
Des mises en situtation de tâches comme « Le vieux bus rouge. ».
Il ne suffira pas dans cette exercice d'avoir perçu ni évoqué, il faudra pour réaliser l'objectif de s'être donné un projet adéquat.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gestionmentale.over-blog.fr - dans Concepts
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gestionmentale.org
  • Le blog de gestionmentale.org
  • : La gestion mentale dans tous ses états : être attentif, mémoriser, comprendre, réfléchir, imaginer n'auront plus de secrets
  • Contact

Recherche

Liens